[vc_row css_animation=”” row_type=”row” use_row_as_full_screen_section=”no” type=”grid” angled_section=”no” text_align=”center” background_image_as_pattern=”without_pattern” z_index=”” padding_bottom=”50″][vc_column][vc_single_image image=”599″ img_size=”200×88″ alignment=”center” qode_css_animation=””][vc_separator type=”transparent” up=”10″][vc_column_text]

La nature révèle notre authenticité

[/vc_column_text][vc_separator type=”transparent” up=”20″][vc_column_text]En effet, la nature aide à être enfin soi-même au naturel, sans filtre, au-delà des rôles que nous jouons

et des carcans imposés par la société, l’entreprise, la famille…

Grâce à ses bienfaits (on parle de plus en plus de « Green Therapy »), les effets des techniques et outils utilisés sont décuplés et plus durables.[/vc_column_text][vc_separator type=”transparent” up=”20″][vc_column_text]Se rapprocher de la nature, c’est se rapprocher de sa nature… Et inversement.

Dans le cadre de son cheminement personnel, Céline a découvert le « Chamanisme ». Ce mot peut sembler barbare ou effrayant dans nos sociétés occidentales, pourtant ce n’est autre la spiritualité la plus ancienne au monde, la connexion à la nature et à soi. D’ailleurs ce qui est perçu comme science aujourd’hui était perçu comme magie hier (souvenez – vous, des années durant les hommes se sont échinés à croire que la terre

était plate !). A l’inverse, ce qui semblait logique hier s’est perdu en se déconnectant de la nature…[/vc_column_text][vc_single_image image=”609″ img_size=”full” alignment=”center” qode_css_animation=”” css=”.vc_custom_1555693055869{padding-top: 20px !important;padding-bottom: 20px !important;}”][vc_column_text]Après un premier stage chamanique, Céline a donc entrepris une initiation de trois années pour apprendre ces connaissances ancestrales et est aujourd’hui la seule membre du Centre des Jeunes Dirigeants à être également membre du Cercle de Sagesse de l’Union des Traditions Ancestrales… comme quoi ces enseignements ancestraux peuvent être adaptés au monde moderne ! A la fin de son apprentissage, elle reçut le nom initiatique de Shirma Shaya, “la fleur du temps, celle qui rend le temps doux”… et ce n’est sûrement pas par hasard ;)[/vc_column_text][vc_separator type=”transparent” up=”20″][vc_column_text]Elle pratique aujourd’hui un chamanisme celte adapté à nos contrées et ancré dans notre époque.

Après avoir sans cesse couru après le temps, elle souhaite en effet plus que tout inviter les citadins stressés (après l’avoir été pendant 15 ans!) à une parenthèse consciente nécessaire dans un monde qui ne s’arrête jamais.

Pour qu’ils apprennent à fermer les yeux pour mieux voir, à écouter sans chercher à répondre, à s’arrêter pour avancer.

Pour qu’ils trouvent enfin LEUR propre rythme.

Elle pense humblement que le Développement Naturel peut apporter une contribution au monde, aux autres, une plénitude.

un peu comme le « Centième singe » qui enclenche la transition.

Quelle meilleure façon de booster la confiance en soi et le potentiel que de réapprendre à être soi, en opposition à une certaine forme de «développement personnel » qui incite à faire toujours mieux, toujours plus, à être une « version améliorée de soi-même » ?[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager ce contenu
Retour haut de page