Créateurs de liens

rond-histoire-vision

La genèse

Céline de Lamberterie fonde l’agence événementielle Créateurs de Liens en 2009.

Depuis toute jeune (elle organise sa première chorégraphie à 9 ans), elle aime rassembler, célébrer et partager.

Optimiste et créative, elle tisse naturellement des liens avec et entre les gens, et adore générer des connexions. Elle fait de cette passion son activité principale en fondant Créateurs de Liens, agence événementielle au service du Développement Humain.

L’agence organise séminaires, conventions, soirées, comités de direction… Puis naît un département « Animations et Team Building ». Céline se forme au coaching, pour pouvoir accompagner les dirigeants et les managers.

L’agence se développe et les clients sont fidèles. Céline pourrait continuer à diriger son agence de la sorte, mais elle a l’impression de s’eloigner du Sens, et souhaite insuffler une nouvelle direction à Créateurs de Liens.

image-1

Convictions

Nous sommes tous liés les uns aux autres.

 

Les humains, comme les systèmes (système économique, financier, politique, d’éducation, de santé, culturel…) sont interdépendants.

Céline est convaincue qu’un monde où prédominent le matérialisme et le mental (intelligence rationnelle) porte en son sein le germe de sa perte.

Les consciences s’éveillent, le monde a de plus en plus soif d’ une intelligence plus universelle, englobant également l’intelligence émotionnelle et relationnelle, l’intelligence de la nature, l’intelligence intuitive et l’intelligence spirituelle.

Bien que persuadée que Malraux disait vrai (le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas), elle pense aussi que l’incarnation est un prérequis à la spiritualité : s’y « percher » trop, c’est se déconnecter du monde réel.

Pour y être bien connecté, la nature offre un ancrage essentiel. Céline pressent que le rythme de la nature, lent, patient, est le seul qui puisse durer, et que le moment est venu de se reconnecter à nos racines et aux sagesses ancestrales, de résonner avec le cœur au lieu de raisonner uniquement avec la tête, de se (re)connecter à Soi pour se (re)connecter au Monde, et œuvrer, main dans la main, vers une destination commune : la paix intérieure, prémisse essentielle à la paix extérieure.

 

Ses convictions étaient déjà profondes, le coronavirus les confirment. René Frégni le résume très bien dans « Les Jours barbares » :

Nous avons dominé la rage, la poliomyélite, la fièvre jaune, dominerons-nous cette fièvre de l’argent, de la possession, du profit, cette maladie contagieuse du pouvoir, cette certitude que nous sommes plus intelligents que tout ce qui est vivant autour de nous, les forêts, les rivières, les océans, l’air et tous les animaux qui sautent, rampent, volent.

(…) La seule intelligence, c’est la vie. Tout ce qui pousse vers la mort est bête, les guerres, la frénésie de l’argent, notre consommation effrénée, la lumière morte de nos écrans, les bonheurs virtuels, l’ère du plaisir instantané. Ce n’est pas le virus qu’il faut combattre désormais mais notre rapacité, notre démence qui nous ont éloignés des rivières car nous leur préférions les fleuves d’argent.

Elle reste convaincue que ce qui fait la qualité d’une vie, ce sont les relations que chacun entretient avec Soi, avec l’Autre et avec la Nature et décide d’adapter l’offre de Créateurs de Liens en créant le Développement Naturel © qui permet à chacun de se développer naturellement, en explorant ces liens pour retrouver son rythme naturel et sa nature profonde et ainsi accéder à « sa » paix intérieure.

image-2

Au niveau de l’entreprise, l’urgence est identique !  Nous vivons une période d’immenses mutations planétaires, nous offrant de formidables opportunités de créer du lien entre les équipes, et de revisiter le Sens. Mais pour que l’entreprise se réinvente et se mette au service de notre planète, il est urgent d’y mettre l’humain au centre, en favorisant un climat de vérité, de simplicité, de responsabilité et de solidarité.

Partant du postulat que le capital matériel d’une entreprise repose son capital immatériel, à savoir, ses hommes, le Développement Naturel privilégie le Savoir Etre, permettant à chacun et à l’entreprise de grandir et s’épanouir, pour une performance durable partagée.

 

Et ce, dès maintenant ! Comme le dit Tich Nath Han, la meilleure façon de prendre soin du futur est de prendre soin du présent. 

Céline prend conscience que la vocation de l’agence est là, et décide de s’y consacrer pleinement.

Elle est persuadée que « seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin », et a à cœur de développer un réseau de professionnels conscients et éclairés 

Co-création bienvenue !
benefices-methodologie

Missions

Créateurs de Liens accompagne ceux qui sentent
qu’il est urgent de ralentir,

en se mettant en résonance émotionnelle et spirituelle avec eux afin de les aider à retrouver leur nature profonde et leur rythme naturel. Cela passe par l’exploration des 4 liens (renvoyer vers la page), en équilibrant sa part logique et raisonnée / sa part intuitive et créative.

Les neurosciences le disent, ce n’est pas un don ni de la magie, c’est une forme d’intelligence, présente en chacun de nous, qui se cultive et s’affine au quotidien.

Pour mener à bien cette mission, Céline et ses partenaires ont à cœur de se former régulièrement, d’ être supervisés, de rester en humilité et se rappeler de ceux qui ont éclairé le chemin et nourrissent l’ inspiration : Patrick Dacquay, Arnaud Riou, Franck Lopvet, Céline Cado…

Conscient de faire partie d’un écosystème fragile, dans lequel nous ne sommes que de passage, Créateurs de Liens est vigilant par rapport à l’impact écologique de ses actions (recours à des producteurs locaux et produits bio pendant les stages et séminaires) et est une entreprise solidaire (parrainage de jeunes filles indiennes afin de financer leur scolarité et dons réguliers à des associations en lien avec la protection de l’enfant).

 

Enfin Créateurs de Liens a une réelle vocation et une grande envie de transmettre, partager méditations, inspirations, articles, astuces, en entretenant une relation profonde avec sa communauté.

image-3