Méditation de l’Ecorce

Méditation de l’Ecorce

Méditation de Développement Naturel

Inspirations à écouter et recevoir avec son coeur et son âme

 

Je peux ériger autour de moi une cuirasse

M’isolant des autres, rempart, carapace

Dure comme l’acier, impénétrable, tenace

Voyant le monde extérieur comme une menace

Risquant qu’un matin gris les contraintes la lassent

L’ enlacent, ou encore la surpassent et de guerre lasse

Elle vole en éclats, en mille morceaux, se fracasse

Me laissant ou bien effondré, ou bien de glace

Ressentant trop, ou alors plus rien, sans ma cuirasse

 

Je peux choisir de m’entourer d’une écorce

Solide, mais poreuse, grande source de force

Laissant passer les émotions qui m’écorchent

Autant que les émotions qui me transportent

En lien avec le monde extérieur, elle me porte

Ses cercles concentriques me soutiennent et me supportent

Tantôt s’assouplit, se ramollit, se renforce

Pour me protéger, moi sa précieuse cosse

Elle change d’état sans rompre, reste mon écorce.

Je me visualise comme un tronc épanoui

Dont les cercles concentriques se multiplient

Je ne suis pas insensible, pas de glace

J’ai une écorce, je n’ai pas une cuirasse

Une écorce qui s’épaissit et se densifie

Qui me protège, me soutient et me nourrit

Je reste en lien avec l’autre, reste en relation

Mon écorce laisse passer toutes les émotions

Consciente de sa porosité, sa dualité

Mélange de force tendre et de fragilité

J’étends mon écorce, j’expanse mon aura

Comme une barrière protectrice tout autour de moi

Dans mon axe, j’aligne ma verticalité

J’assois et j’étends mon horizontalité

M’enracinant fortement à la Mère Terrestre

Me connectant à l’énergie du Père Céleste

Je les remercie de m’aider à équilibrer

Incarnation et spiritualité

 

J’inspire, mon corps s’étend, s’expanse, se densifie

Mon tronc devient plus stable, fort et épanoui

Son écorce s’ éloigne de mon corps physique

A mesure que s’étendent les cercles concentriques

Une barrière qui me protège sans m isoler,

Dont l’intention est purement de me renforcer

J’expire, des racines rouges partent de mon premier chackra,

Traversent la croûte terrestre, descendent bien au-delà

 

J’expire, des branches blanches partent de mon chackra coronal

S’étendent vers la voûte Céleste, rejoignant les étoiles.

 

J’inspire, mon corps s’étend, s’expanse, se densifie

Mon tronc devient plus stable, fort et épanoui

hamac

une suggestion de thématique, un commentaire ?