Pourquoi faire un stage de Développement Naturel (avec vidéo)

Pourquoi faire un stage de Développement Naturel (avec vidéo)

J’organise régulièrement des stages de Développement Naturel : une parenthèse de quelques jours dans un environnement ressourçant, au cœur d’une nature magnifique et inspirante. Un accompagnement alternant explorations ludiques, introspection, sagesses ancestrales et parallèles avec la nature, que j’adapte, en me mettant en résonance émotionnelle avec le groupe dont je prends soin.

Je vous invite à déconnecter, pour vous reconnecter à vous – même, expérimenter un rythme plus naturel, pour retrouver le vôtre, retrouver le Sens et être en phase avec votre nature profonde.

Contrairement à certains aspects du Développement Personnel, dont l’écueil peut être de vouloir vous transformer en une version améliorée de vous – même, ce qui revient à vouloir être un autre (plus zen, plus éveillé, plus extraordinaire, plus ceci ou moins cela…), il ne s’agit pas d’être plus que ce que l’on est, mais plutôt d’être davantage qui l’on est.

A quoi le Développement Naturel vous invite ?

  • Le Développement Naturel vous invite tout d’abord à « descendre du manège » : ralentir et observer.

Si vous faites partie de notre civilisation, la vitesse vertigineuse à laquelle notre monde avance ne vous aura pas échappée. Dès notre plus tendre enfance, nous obéissons à un emploi du temps ultra minuté, régi par la productivité et l’efficacité, dont la frénésie s’accélère au fil des années. Nous finissons par être à un rythme qui n’est pas le nôtre, et faire parce qu’il « faut » faire, de façon mécanique, systématique et inconsciente : le pilote automatique est enclenché. Jusqu’à quand ?

Heureusement, un autre rythme est possible… Si vous vous arrêtiez, pour mieux avancer ?

  • Le Développement Naturel vous invite à passer de « Frénésie » à « Freine et Vis » !

Tantôt en groupe, tantôt en individuel, nous prendrons le temps. Vivre c’est expérimenter, jouer, découvrir, imaginer, respirer, s’amuser, lâcher, contempler, rire et pleurer, s’émerveiller, célébrer…

Parfois en se privant d’un sens pour retrouver Le Sens : fermer les yeux pour mieux voir.

Se permettre de ne rien faire, aussi. Nous sommes des êtres humains, pas des « faire humains ».

  • Le Développement Naturel vous invite à vous mettre en symbiose avec le rythme de la nature.

Il faudrait être fou pour tirer sur la tête d’une fleur pour vouloir la faire pousser plus vite, ou autrement. Pourtant, certains essayent. Sauf que… ce qui n’est pas au diapason de la nature, c’est-à-dire équilibré, fluide et patient, est voué à l’échec, à plus ou moins long terme.

Le Développement Naturel vous invite à être dans le courant de la nature et de la vie : régulier, harmonieux, sans utiliser plus d’énergie que nécessaire. Sans vouloir changer les choses, ni revenir en arrière : un arbre ne redevient jamais une graine.

 Nous, êtres humains, faisons partie de la Nature et n’échappons pas à ses lois.

  • Le Développement Naturel vous invite à poser un autre regard sur la vie.

A observer les filtres et prismes à travers lesquels vous regardez la vie. Vous questionner autrement. Prendre vos responsabilités. Assumer. Choisir. Renoncer. Vous poser moins de questions, aussi : revenir à l’essentiel, laisser le superflu, que ce soit dans les actes, les paroles ou les pensées.

 Là où sont mes pieds, je suis à ma place. (proverbe amérindien)

  • Le Développement Naturel vous invite à privilégier le ressenti plutôt que la réflexion.

Dirigé par le tourbillon de ses pensées, l’être humain ne se définit plus que par le « mental » : cet arbre qui cache toute une forêt de sensations, de pleine attention, de présence. Oui, nous avons une tête, qui raisonne, mais également un corps et un cœur, qui résonnent.

 La nature ne triche pas : sereine et silencieuse, elle nous offre un « terrain de jeux » on ne peut plus propice aux (re) prises de conscience.

  • Le Développement Naturel vous invite à explorer le Triple Lien, à Soi, à l’Autre et à la Nature.

Quand vous donnez à autrui, vous vous remplissez vous – même, et n’avez plus besoin d’attendre que cela vienne de l’extérieur. L’Autre permet d’accéder à Soi.

En tissant des liens profonds avec l’Autre, vous nourrissez le lien avec Vous.

Au contact de la Nature, vous renforcez le lien avec elle. Son oxygène est le vôtre : vous faites partie du Tout.

Sans ce Triple Lien, notre humanité se dessèche comme une plante laissée trop longtemps sans soleil, sans eau et sans terre.

  • Le Développement Naturel vous invite à revenir au « Terre à Terre ».

Celui qui vient en stage pour s’entendre dire qu’il est un être de lumière magnifique et que sa mission de vie est exceptionnelle, risque d’être déçu.

Nous sommes tous des êtres ordinaires, des humains « comme tout le monde ». Avec des qualités, certes, mais aussi des défauts, des failles, des doutes, des peurs, des questionnements. Alors, autant :

Aspirer à la plénitude, plutôt qu’à la perfection,

Etre authentique et ne pas trop se prendre au sérieux,

Etre naturel, avec soi et avec l’autre, plutôt dans un rôle, prenant le risque d’être démasqué à tout moment.

En reconnaissant notre « ordinarité », notre singularité peut émerger.

  • Le Développement Naturel vous invite à accepter votre Humanité.

En acceptant pleinement sa nature, incluant sa part d’ombre,

En acceptant la vie et le monde tels qu’ils sont,

En acceptant de regarder et traverser ses émotions,

Alors, un autre champs des possibles s’ouvre, sur une voie plus naturelle et plus consciente.

Superficiellement, l’acceptation peut ressembler à de la passivité. En réalité, elle est active et créative du fait qu’elle amène quelque chose d’entièrement nouveau en ce monde. Cette fréquence vibratoire subtile de paix est la conscience. Eckart Tolle, le pouvoir du moment présent.

OSER SAUTER

Comment se déroule une Parenthèse de Développement Naturel ?

– Quelques jours, en immersion totale, en petit groupe
– En harmonie avec la nature, en se reliant à des éléments exceptionnels et propices au recentrage : énergie de la mer, de la forêt ou du désert, ancrage minéral de la roche, paisibilité des paysages
– En partageant les enseignements issus des sagesses ancestrales et des parallèles avec la Nature, et en faisant des liens avec notre nature profonde
– En alternant les temps d’introspection, de paroles, de partage, d’émerveillement, de joie profonde, d’audace, d’expression, de connexion à soi et à l’autre
– En expérimentant visualisations, jeux, exercices ludiques, chants, voyages chamaniques au tambour, marches introspectives,
-En s’appropriant des outils concrets : rituels, exercices inédits et méditations dynamiques à réutiliser facilement chez soi au quotidien (supports fournis)

Concrètement, cela se passe comment ?

La journée type n’existe pas. Adapté en fonction des demandes des participants et de ce qui se passe dans l’instant, aucun stage n’est le même. La « Parenthèse » commence par un Cercle de Parole où les attentes sont exprimées. J’en tiens bien évidemment compte, tout en rendant à chacun sa responsabilité : je donne des clés, je ne change pas la vie des gens. Chacun est souverain et libre. Et puis, qui sait ce qui est bien, qui sait ce qui est mal ?

Ensuite, chacun est invité à ralentir et à adopter un autre rythme, cesser les actions mécaniques et inconscientes, pour être davantage en conscience et en présence.

Puis vient l’expérimentation… tantôt en groupe, tantôt en individuel, parfois en silence, parfois les yeux bandés…

Tous les stages se passent dans la nature, dans des endroits magnifiques et sauvages. Je prends grand soin à repérer et ressentir les lieux au préalable, afin que les participants puissent vivre une déconnexion totale. Loin des villes et du béton : au vert, au bleu ou au jaune, au contact des éléments.

Ce qui est constant également, c’est que chacun est « invité » à expérimenter et à s’exprimer, sans être jamais forcé. Ce serait contraire au Développement Naturel !

Chacun vit le stage à sa façon, suit son propre chemin et fait sa propre expérience. Récemment, lors d’une marche introspective sur une terre aride et craquelée en Camargue, une participante a témoigné de sa sensation de marcher sur ses cicatrices, les voyant se refermer à mesure qu’elle avançait sur un sol devenant plus lisse et plus doux : une réparation initiatique pour elle.

Enfin, et surtout, chacun prend du temps pour SOI ! A son rythme. Et repart, plus tout à fait le même, et pourtant pas un autre. Soi !

Quels sont les bienfaits que l’on peut attendre / atteindre ?

Revenu à l’essentiel, recentré sur vos sensations et votre respiration, vous développez conscience et attention. La charge mentale a baissé, le lâcher prise est favorisé.

Plus détendu, centré, et reposé, vous remplacez les comportements réactifs et automatiques par des choix conscients, vous discernez mieux quand vous agissez mécaniquement ou sous le coup de l’émotion.

En étant plus, vous faites moins et mieux. Votre niveau d’énergie remonte,

beaucoup moins « pompé » par des actes, pensées et paroles inutiles.

J’accompagne maintenant beaucoup de chefs d’entreprise, qui constatent qu’ils sont de nouveau le pilote de leur vie, plus un pilote automatique. Ils sont tout aussi, voire plus performants, étant passé de l’efficacité à l’efficience, et préservant leur énergie pour des instants précieux.

  • Les choix sont plus posés et les actions plus pertinentes
  • La qualité reprend le pas sur la quantité
  • Un bien meilleur potentiel humain est disponible

Qu’en disent les participants ?

Merci merci merci 🙏 
Je suis arrivée avec la simple envie de m’ouvrir à l’inconnu 
🧘‍♀️
Bienveillance, gentillesse et partage ont été les maîtres mots qui m’ont permis de faire de très belles découvertes et de passer 3 jours merveilleux avec Céline 
🤩
J’encourage tous ceux qui ont une pointe de curiosité à la lecture du descriptif du stage à se lancer dans l’inconnu, c’était enrichissant à tous niveaux.
Encore mille mercis Céline 

Emmanuelle M, Nancy

« Un voyage intérieur, extérieur, temporel, des rencontres magiques remplies d’énergies spirituelles mêlant sagesse, bienveillance, émotions fortes & douceur pour vivre l’instant en prenant conscience de nos propres pouvoirs pour s’auto soigner. Un mix d’échanges subtils, une mécanique sensorielle rythmée tambour battant qui synchronise la nature & l’univers avec notre nature, nos émotions pour nous emmener au cœur de nos réalités intra ou extra ordinaires.

Partir en voyage avec notre inconscient pour faire émerger nos pépites, extraire le pire, garder le meilleur et prendre nos responsabilités envers nous-même, pour augmenter le plaisir avec l’autre. »

Vincent G., Marseille

« Merci Merci à Céline pour sa bienveillance, son énergie, et pour nous avoir permis de nous reconnecter à nous – mêmes et à la nature.  

Deux ans après, j’en parle encore autour de moi ! Cela est certainement dû à l’énergie ultra positive que Céline fait rayonner autour d’elle ! 

Je prends la vie sous un autre angle maintenant, plus simple et connecté. Merci pour cela !! »

Anton H., Nice

« Bienveillance, simplicité, introspection, énergie et partage au cœur de la nature. 

Ce stage fut pour moi un espace temps pour me re-trouver. Je me suis re-sourcée.

Un beau et bienfaisant moment.

Les Plus : simplicité, écoute, assez de temps pour soi (balade, et aussi à l’hôtel qui est d’ailleurs écolo-friendly), la mer à proximité, les méditations dans la nature (pieds dans l’eau, dans le sable…), ta disponibilité, le respect mutuel, de belles personnes.

Merci beaucoup Céline. »

Valérie L., Aix-en-Provence

Merci Celine De Lamberterie pour ce superbe stage de développement naturel. 3 jours magiques, une reconnexion à la nature qui m’a rappelée combien j aimais la mousse des arbres, me faire surprendre par un renard en balade, de belles méditations, des moments  de partage intense. Un premier qui promet une belle suite avec la mer.

Séverine G., Nancy

Prochains stages :

 

Pour participer à un stage : www.createursdeliens.com

Organisation de stages sur mesure en France et à l’étranger.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli ?